• Le Musée Départemental Maurice DENIS

    1- LE MUSEE DEPARTEMENTAL MAURICE DENIS.

          1- Le musée Maurice Denis-0978

    Un clic pour voir une sélection d'images

    A Saint-Germain-en-Laye, dans le cadre privilégié d’une demeure d’artiste entourée d’un jardin, le musée Maurice Denis présente une collection originale consacrée aux peintres symbolistes et Nabis, post-impressionnistes et du groupe de Pont-Aven. Une visite incontournable pour découvrir ou redécouvrir des mouvements qui sont aux origines de l’art moderne, à la charnière des XIXe et XXe siècles.

     

    2- MAURICE DENIS (1870-1943)

    2- Quelques oeuvres du musée-994

    Dès sa jeunesse et ses études d’art, le peintre Maurice Denis se lie avec Sérusier, Bonnard, Vuillard, Roussel, Ranson, Ibels, Piot … Ces jeunes artistes forment ensemble le groupe des Nabis dont Maurice Denis sera aussi le théoricien.

    Impliqué dans les débats esthétiques et lié sa vie durant au monde artistique, littéraire et musical, il énonce dès 1890 la formule restée fameuse : « Se rappeler qu’un tableau, avant d’être un cheval de bataille, une femme nue ou une quelconque anecdote, est essentiellement une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblées ».

    D’abord symboliste et synthétique, sa peinture lui vaut le surnom de « Nabi aux belles icones » Un temps proche de l’art nouveau, elle s’oriente ensuite vers un classicisme renouvelé. Les thèmes religieux, la famille, les scènes intimistes, les paysages d’Italie et de Bretagne, sont présents dans son œuvre, qui comporte outre des tableaux de chevalet, de grands décors muraux, des vitraux, des illustrations de livres…

    Maurice Denis achète en 1914 à Saint-Germain-en-Laye l’ancien hôpital général, construit sous Louis XIV à l’initiative de Françoise de Mortemart, Marquise de Montespan, pour y installer sa famille et son atelier. Il surnommera sa demeure « Le Prieuré ».

    Le Prieuré est aujourd’hui un Musée consacré, autour de la personnalité de Maurice Denis, aux symbolistes et aux Nabis.

     

    3- LA CHAPELLE 

    3- La Chapelle -0951

    Avec le concours de l’architecte Auguste Perret, Maurice Denis à restauré la Chapelle de l’ancien hôpital. Achevé en 1928, le décor de cette chapelle est l’ensemble religieux le plus complet et le plus caractéristique de l’artiste. Il témoigne de ses efforts pour la renaissance de l’art sacré après la guerre de 1914-1918. Œuvre moderne dans un cadre ancien, il est réalisé avec des matériaux volontairement modestes et des techniques variées : peinture, sculpture, vitrail …

     

    4-LE JARDIN ET LES BRONZES DE BOURDELLE:

    5-Bronzes de Bourdelle-0921

    Dominé par le bâtiment du musée, le jardin  d’un hectare est un lieu privilégié pour les visiteurs. Maurice Denis l’a modelé telle une pièce de son œuvre en y introduisant toutes sortes de plantes et d’arbres. Il se compose de trois espaces distincts, tous accessibles au public : la terrasse bordée de tilleuls et d’ifs et les abords du musée animés de sculptures en bronze d’Antoine Bourdelle, puis le théâtre de verdure, la roseraie et enfin en contrebas le potager.

     

    (Textes d’après documentation du Musée Départemental M. Denis)

    « Tenerife et les Rois GuanchesRouen : ville historique »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Mai 2013 à 19:54
    Framboise
    c'est un peintre que j'adore, j'avais vu une très belle exposition au chateau de la Roche Jagu et à perros guirec aussi, j'adore ses couleurs et ses thémes ..
    par contre je n'ai pas fait le musée
    2
    Dimanche 12 Mai 2013 à 21:30
    Nokomis
    Merci pour les photos et l'article très complet. Un endroit qui semble valoir le passage.
    Bonne fin de soirée
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :